Tattoo tribal tatouageTattoo tribal design

Le tattoo tribal en bref

L’origine du tattoo tribal
Le tattoo tribal est le premier modèle de tatouage ayant acquis une reconnaissance mondiale. Il représente à la fois la beauté, la puissance et la force. Du fait de sa riche et significative histoire, au jour d’aujourd’hui encore beaucoup de personnes préfèrent le tattoo tribal sur les autres designs. Le tattoo est une pratique remontant à des centaines d’années, lorsque les ethnies utilisaient des plantes pour se colorer le corps.

Les modèles d’un tattoo tribal
Le tattoo tribal prend de nombreuses formes, mais de grandes lignes entrelacées avec des formes rondes sont toujours présentes. Le graphisme est généralement composé de lignes épaisses, le plus souvent en noir ; toutefois certains le considèrent plus attrayant quand il est coloré. Les modèles sont inspirés de symboles rituels primitifs ou de motifs abstraits.

Le tattoo tribal chez les femmes et les hommes
Ce style de tatouage est souvent réalisé sur l’épaule ou en bracelet autour du bras chez les hommes et dans le bas du dos chez les femmes. Avec la technologie actuelle, les tatoueurs peuvent concevoir à la perfection n’importe quel type de tatouage ; et de ce fait certain designs, pour les femmes comme pour les hommes, peuvent être absolument prodigieux.
Les motifs accrocheurs et imposants sont généralement des serpents, dragons, tigres etc. Les hommes avec un large tattoo tribal apparaissent souvent comme dominants et attirants.
Pour les femmes, des motifs tribaux féminins comme des fleurs sont souvent très attractifs. Vêtues d’un vêtement sexy elles embrasent ainsi l’imagination des hommes.

Photos de tattoo tribal

Processus de tatouage
De nos jours, la méthode la plus commune est d’introduire l’encre dans la peau avec un dermographe. C’est un appareil composé de fines aiguilles rattachées à une barre au travers d’un canon électrique. La pratique du tatouage peut être difficile à supporter. Lors de la séance, le tatoué, selon sa sensibilité et l’endroit du tattoo, peut ressentir d’un simple désagrément à une vive douleur. De plus, ces sensations augmentent durant la séance ; c’est pour cela que les tatoueurs dépassent rarement des séances de quatre heures.

Précautions à prendre avant de se faire tatouer
Avant de faire un tattoo, il faut bien vérifier que le tatoueur soit en règle. La France, par exemple, dispose d’une réglementation sanitaire depuis 2008, définie par le décret n° 2008-149 du 19 février 2008. Ce décret impose que les activités de tatouage et « perçage corporel » soient déclarées en Préfecture et réalisées par des personnes ayant suivi une formation à l’hygiène. Le matériel entrant en contact avec la peau et les supports directs de ce matériel doivent obligatoirement être soit à usage unique et stériles, soit stérilisés avant chaque utilisation.
Pour amoindrir les risques de saignement, il est recommandé de ne pas faire usage d’aspirine ou d’alcool pendant les 24 heures précédent le tatouage. Aussi, certains groupes à risque tels que les femmes enceintes ou les personnes sous traitements médicaux doivent éviter de se tatouer.
Avant et après l’intervention le tatoueur doit désinfecter la peau de la personne souhaitant se faire faire un tattoo.

Après le tattoo
La phase de cicatrisation dure à peu près quinze jours. Durant ce temps, la peau doit constamment rester propre et grasse. Le nettoyage se fait au moyen d’eau tiède et de savon doux ou d’une solution antiseptique sans alcool. Une fois que la zone tatouée est propre, il faut mettre une pommade cicatrisante pour aider la cicatrisation (bien se renseigner sur la pommade à utiliser, certaines pouvant être contre-indiquées pour ce type de plaie). Il est conseillé de porter des vêtements en coton pendant cette période.
De plus, les bains, la piscine ou la mer sont à bannir pendant 2 à 3 semaines, ainsi que le soleil ou les rayons UV pendant au moins un mois. Certains dissuadent même d’exposer le tattoo au soleil durant la première année.

Liens
Humour : top 22 des pires tatouages.